Avec la fin de l'été, la saison de pâturage sera également bientôt terminée. Cette période est connue des propriétaires de chevaux comme la période de stabulation. Les chevaux qui sont venus au pâturage au printemps et y ont passé l'été sont remis dans leurs stalles, généralement au jour le jour, pour l'hiver. Ce changement de logement peut entraîner un certain nombre de problèmes.


Il y a un certain nombre de préoccupations à prendre en compte : L'ajustement de la ration doit être contrôlé. Tout changement d'alimentation doit être introduit progressivement afin de ne pas perturber le système digestif du cheval. Sur une période de 10 jours, les chevaux à l'écurie peuvent progressivement recevoir une alimentation plus concentrée.


Lorsqu'un cheval est toujours au pâturage, il absorbe en moyenne 80 kilogrammes d'herbe. La base de la ration, en stabulation, doit également être constituée principalement de fourrages grossiers. Le foin sec de bonne qualité est la meilleure source de fibres pour les chevaux. Lorsque vous choisissez le foin, évaluez sa couleur et son odeur. En cas de doute, une analyse de fourrage peut confirmer la qualité. Une attention particulière doit être accordée à la poussière. Le mouillage ou le rinçage peut aider à éviter les allergies respiratoires. L'introduction de l'ensilage préfané doit se faire progressivement. Une alimentation complémentaire en foin ou en ensilage de foin au pâturage peut faciliter la transition du pâturage à l'étable. Lorsque le cheval est au box, on peut continuer à lui donner progressivement du foin pendant cinq à dix jours. Dans tous les cas, veillez à ce que votre cheval puisse toujours absorber suffisamment de fibres brutes.

Lannoo Fiber Mash, fournit un complément approprié pour cela. Cette mash à base de luzerne, de graines de lin, de pulpe de betterave et de pulpe de chicorée est sans céréales, très digeste, pauvre en sucre et en amidon et assure un fonctionnement optimal du systèmeintestinal. Pendant l'hiver, de nombreux chevaux bénéficient de l'apport de Fiber Mash. Les niveaux élevés de fibres brutes garantissent un apport suffisant en fibres facilement digestibles, qui favorisent la fonction intestinale, aident le cheval à maintenir sa note d'état corporel et, de plus, contribuent à maintenir sa thermorégulation. Dans la nature, les chevaux se constituent une réserve avant l'hiver pour passer les mois d'hiver froids. En hiver, les chevaux reprennent alors du poids en raison de la consommation d'énergie supplémentaire liée à la thermorégulation. Chez les chevaux qui ont tendance à perdre trop de poids en hiver, l'ajout d'huile végétale à la ration peut être une solution pour apporter de l'énergie en forte concentration.


L'introduction de lapaille doit se faire progressivement lors de la mise en stabulation pour éviter les coliques dues à une obstruction. Le cheval peut être mis à l'écurie sur un sol de copeaux de bois et nourri d'une portion quotidienne de paille qui est augmentée chaque jour. La combinaison avec du foin de haute qualité et du Fiber Mash, fera en sorte que le transit reste optimal.

En raison d'un exercice réduit, les chevaux en écurie souffrent parfois d'une accumulation de liquide dans les membres inférieurs. Un travail régulier et varié, associé à un parcours libre sur un paddock ou un petit pâturage, peut prévenir ces symptômes. L'alternance de bains d'eau froide et d'eau chaude peut également favoriser la circulation dans les jambes. Un apport excessif de protéines par l'intermédiaire de l'ensilage préfané ou d'aliments concentrés peut favoriser le développement de pattes stables. Les chevaux sujets à ce problème peuvent bénéficier d'un foin sec au lieu d'un ensilage préfané. En outre, la teneur en protéines des concentrés doit être limitée, ce qui peut être réalisé en remplaçant une partie de la ration par Lannoo Fibermix.


Lorsque les chevaux ne sont plus quotidiennement au pâturage, les cavaliers ont souvent l'impression que le cheval a plus de difficultés à démarrer ou que ses muscles sont tendus. Un exercice régulier, sans surcharge, peut réduire ces problèmes. Un échauffement bien construit avant l'entraînement avec des pauses régulières et un bon retour au calme après le travail sont des points cruciaux à considérer ici. Lorsque les chevaux présentent régulièrement des problèmes d'acidification et de muscles tendus, on peut les faire passer à un aliment concentré à faible teneur en sucre et en amidon, tel que Lannoo Fibermix. Le magnésium, la vitamine E et la vitamine C jouent également un rôle important dans la prévention des raideurs musculaires.

Non seulement le corps du cheval doit s'adapter à la période passée dans l'écurie, mais mentalement, un certain nombre de points doivent également être pris en compte. Des pâturages limités, un travail monotone et le fait de rester à l'intérieur pendant de longues périodes peuvent avoir un effet négatif sur l'humeur du cheval. Des promenades régulières à l'extérieur, un travail varié et des pâturages si possible peuvent y contribuer. Lorsque le cheval est au box, le foin peut être proposé dans des filets à foin ou des mangeoires lentes pour augmenter le temps d'ingestion. En raison de la lenteur de l'ingestion, le cheval mâchera également plus longtemps, produisant ainsi plus de salive. Cette salivation supplémentaire sera également une protection supplémentaire pour l'estomac. Surtout lorsqu'il s'agit de chevaux nerveux, avec beaucoup de caractère, cela peut être crucial pour prévenir les problèmes gastro-intestinaux. En outre, prévoyez une écurie claire et aérée, éventuellement avec des passerelles, afin de couvrir autant que possible les besoins naturels du cheval en termes de lumière et d'air.


Avec le premier froid, les propriétaires de chevaux font également connaissance avec les premiers sauts de puce de leur cheval. Pour éviter les blessures du cheval et du cavalier, il est recommandé de laisser les chevaux se déplacer de manière contrôlée autant que possible et de prévoir un bon échauffement. Cela peut se faire par le biais d'un tapis roulant, d'un travail sous la selle, de promenades en plein air ou de mouvements libres dans le paddock ou le pâturage. Certains chevaux bénéficient de plusieurs séries d'exercices par jour.

Dans le cas de jeunes chevaux en stabulation libre, il convient de garantir le mouvement en limitant le nombre de chevaux par unité de surface. Si cela n'est pas possible, les chevaux en croissance peuvent être mis dans des paddocks ou des pâturages pendant quelques heures par jour. Le mouvement est primordial pour le bon développement des os et des tendons. En outre, la croissance peut être soutenue par une alimentation constante riche en protéines facilement digestibles et en minéraux et oligo-éléments facilement absorbables, comme le Lannoo Breeding Junior. Les juments reproductrices doivent également bénéficier de suffisamment d'exercice, de lumière et d'air en hiver. Ainsi, le cycle commencera à temps au printemps si la jument doit être saillie et les poulains des juments enceintes se développeront bien.


Ce tour d'horizon des trucs et astuces permettra de faire en sorte que la saison hivernale se passe le mieux possible pour le cheval et le cavalier !

Fiber Mash Verpakking
Fiber Mash Label
pdf, 0.06MB
Download

Fiber Mash Label
pdf, 0.06MB
Download

Voeders Lannoo-Martens BV
Eugeen Meeustraat 6, 3170 Merksem (Belgium)

BTW BE 0461.284.884
KBO 0461.284.884
RPR Antwerpen, afdeling Antwerpen

RPM Antwerpen, afdeling Antwerpen

info@lannoo-martens.com

© 2022 Arvesta. Tous les droits sont réservés.
Arvesta